ACCUEIL                             LES  SPECTACLES                                    LES UNS ET LES AUTRES                              CONTACT                                                                                                                                                                                                                                                      CONTACT

                                                                                                                        

                     Dimanche 23 septembre 2018 à 17h

                                    Prieuré de Vontes

              3 impasse du Prieuré, Esvres-sur-Indre (37320)

                                                  Réservation recommandée

                         _____ Réservations : 06 83 31 31 21  _____Tarifs : 13€/10€/6€___________

 

                                       

 

                                                                                                                             

                                   

   

           La Cigogne et le Samouraï

      d'après Jean-Michel Ribes, Joël Pommerat et Frédéric Sabrou

    Mise en scène Hubert Chevalier


                                         (Durée : 1h30)

                            Distribution :


                 Sylvie Moisan-Laurin

                 Fanny Moutier-Huin

                      Loïc Chavigny

                    Hubert Chevalier

                       Alain Sivoyon 

                                          *

                               Lumières : Didier Laurin

                            


                                                                                 

                                                                                            

                                                                           

                                      

Photos Florent Rahier

Photos Florent Rahier

                Un Descartes méconnu...

 

     Depuis une heure et demie, Jacques est devenu plus intelligent que son frère…

    Cécile, elle, ne se souvient plus à qui elle est mariée ; et le père de Monique ne se souvient plus du prénom de sa fille, qui finira par ne plus savoir elle-même comment elle s’appelle ! Ah…

    Tout ça serait plus simple si Jean-Claude n’allait pas voir sa belle-sœur jouer Phèdre à la Comédie-Française pendant deux-cent-vingt-trois minutes et dix-sept secondes…

    Ce qui n’arrange rien à cet imbroglio, c’est que Bob - qui ne s’appelle pas Bob - refuse catégoriquement qu’on l’appelle Bob.

     Conclusion : deux hommes et une femme jouent aux échecs sur une musique de Schubert, tout pourrait être si simple… Mais non ! « La vie est une garce !» conclura Georges.

 

 

 


Ce spectacle, à priori, est accessible à tous les publics. Les enfants à partir de 10 ans peuvent l'apprécier, les parents restant juges.

Adaptation de trois auteurs et  brillants dialoguistes, "La Cigogne et le Samouraï" explore, sur un mode loufoque ou absurde, parfois tendre ou cruel, l'étrangeté dans les rapports humains apparemment les plus banals. Entre deux frères, dans des couples, « légitimes » ou pas, entre un père et sa fille, entre deux amis et même au sein d’un ménage… à trois. Celui-ci aurait-il inspiré le choix d’un trio de Schubert comme musique de scène pour cette « Cigogne » à trois pattes ?... Mystère.

La Nouvelle République Samedi 28 mai 2016

           GALERIE - Photos Florent RAHIER